Bien commencer le trading 5 conseils

Le trading ou commerce international de valeurs est une activité très lucrative pour ceux qui savent en tirer parti. Le trading est associé à la réussite sociale des millionnaires de la finance pourtant il requiert certaines dispositions avec lesquelles vous devez vous familiariser au préalable.

Vous l’aurez compris, le trading est sous le coups des même déterminants et aléas que le commerce ; il faut maitriser pour ce faire l’art de la négociation, celui de l’anticipation comme savoir faire les liens les plus improbables entre les choses qui sont susceptibles d’affecter la valeur de vos actifs. Il vous faut savoir aussi démêler le faux du vrai car la manipulation des marchés emprunte des voies insoupçonnées telles que la manipulation des médias.

Voici résumés quelques conseils importants qui vous aideront à réussir mieux dans votre investissement.

  1. Bien choisir ses conseils

Beaucoup de personnes viennent au trading parce qu’elles ont entendu parler de certaines valeurs en particulier et décident donc d’y investir. Toutefois, apprendre d’un ami par exemple qu’une valeur rapporte 50% sur un semestre ne vous dit pas pour autant les successifs mouvements du portefeuille d’actifs entre la vente et la revente pour arriver à de tels résultats grâce à optionmag.fr.

Les seules personnes dont vous pouvez choisir d’apprendre doivent être des personnes à succès, qui mais qui réussissent particulièrement sur la valeur pour laquelle vous penchez.

  1. N’investir que dans une valeur que l’on maitrise et en prendre toujours plus

Avant d’investir dans un actif, il est primordial de se faire sa propre opinion de la valeur, de connaitre la valeur ajoutée qu’elle offre sur le marché, de connaitre aussi le profil d’individus qui en adoptent les articles/œuvres. Tenez, la communauté d’utilisateurs des articles Apple ne ressemble pas à celle des utilisateurs d’ordinateurs HP ou des utilisateurs de téléphones Samsung.

Maitriser une valeur suppose aussi connaitre les personnes qui décident des orientations à donner à l’entreprise ou institution qui la propose, connaitre les mécanismes électifs ou nominatifs.

  1. N’acheter que quand les prix commencent à monter pas le contraire

Il est commun quand une valeur se met à chuter que l’on en achète encore davantage en espérant tirer un meilleur profit quand les cours repartiront à la hausse.

Même si en théorie cette pratique parait avantageuse, elle l’est moins quand on sait que dans le même temps il y a des valeurs qui procurent du gain et dans lesquelles vous pourriez plutôt investir. Aussi, en achetant des actions qui perdent de la valeur vous faites un choix risqué puisque vous ne savez pas combien de temps durera la contraction ; il serait pourtant plus sûr de vous tourner vers des valeurs qui marchent à ce moment.

  1. Cédez ce que tout le monde vend et n’achetez pas ce que tout le monde achète

Lorsque la plupart des investisseurs se met à vendre des actifs d’une valeur, il vaut mieux ne pas aller à contre-sens car c’est la confiance des investisseurs qui maintient le cours voire induit la progression du cours de la valeur. Un investisseur dépité ne reviendra pas non plus de si tôt vers cette valeur.

De même quand l’engouement pour une valeur devient exagérée, prenez garde à ne pas en acquérir en période de bulle car la bulle suppose le un niveau de surévaluation auquel ne peut que succéder le réveil, un retour aux fondamentaux de la valeur ; un tel réveil se traduit par une perte de confiance rapide des investisseurs, et une chute encore plus rapide des cours.

  1. Aller à la pêche aux infos sans se laisser distraire

Quelle que soit la valeur que vous possédez, il vous faut vos tenir régulièrement informer sur l’ensemble des intervenant dans la chaine de production. Même une petite révolte de 10 personnes dans une bourgade d’Afrique peut influer drastiquement sur les cours de production d’une Iphone par exemple selon que la zone est productrice d’un métal rare.

Toutefois, des personnes tentent d’instrumentaliser les médias pour parfois tirer avantage à court terme d’une chute des prix ; il vous faut toujours vérifier donc avec la plus grande rigueur toute information.

Quelques considérations de plateforme d’échange sur lesquelles être regardant avant d’investir

Les plateformes d’échange ou courtiers sont ces sites en lignes qui nous permettent de prendre des parts d’actifs de différentes valeurs (boursières, Forex, crypto-monnaies…etc).

Quelle que soit la nature de la valeur que nous désirons acquérir, les propriétés des plateformes d’échanges sont relativement communes ; et il nous faut y être regardant avant de nous lancer:

Les frais et spread: Les plateformes d’échanges perçoivent des frais sur chacune des transactions que nous effectuons, et ces frais sont encre plus grands quand il s’agit de retirer ses montants investis du marché pour les transférer vers un compte en banque.

Plus faibles seront les frais, mieux votre investissement se portera. Il en de même pour les spreads qui sont les commissions perçues par le courtier sur vos gains. Vous devez rechercher les plateformes qui pratiquent des spreads faibles. Comparez les frais des courtiers qui se proposent à vous avant de vous engager.

Les accréditations: les plateformes d’échanges sont des structures financières qui doivent obéir à une certaine réglementation dans leur exercice. D’un pays à l’autre, la réglementation varie de même que l’engagement des organismes de surveillance et de contrôle. Avant de vous engager avec un courtier, prenez le temps de vérifier les institutions auprès desquelles il est enregistrés et qui contrôlent son action, il en va de la santé de votre investissement.

Pourquoi une grande partie des traders développent des maladies à partir de 50 ans ?

Le métier de trading est assez demandant sur le plan mental, à tel point qu’au bout de quelques années, cela commence à avoir un certain impact sur notre état de santé. Ainsi, les personnes qui font du trading pendant longtemps sont plus sujets à certaines maladies passés un certain âge.

Le trading et le stress

Lorsque vous tradez de l’argent, vous êtes continuellement confronté au risque de perdre celui-ci, et cela en quantité importante. Cela n’est pas sans effet sur vous, dans la mesure où chacun a une tolérance limitée au stress, dépendamment de sa personnalité. Le problème de santé qui se manifeste le plus tôt est le burnout, qui peut atteindre les traders bien avant la cinquantaine.

Toutefois, quand vous passez la barre des 50 ans, vous êtes plus fragiles face à ce genre de problème, et également pour les autres soucis de santé relatifs au stress, comme les maladies cardiovasculaires, ou même des troubles du système immunitaire. En effet, votre organisme en entier a été soumis à rude épreuve pendant tout le temps où vous êtes passé devant des écrans à essayer de gagner des milliers d’euros.

Le problème de la position assise

Outre le stress, on peut également évoquer le souci causé par le fait de devoir rester assis devant un écran toute la journée. C’est généralement une nécessité, surtout pour les day traders, qui misent tout sur les fluctuations journalières de prix. La partie de votre corps qui est la plus menacée par le fait de rester assis tout le long du jour est la colonne vertébrale, qui peut se contracter sous trop de pression.

On peut également mentionner les jointures, qui souffrent du manque d’activités physiques. Si les problèmes de santé relatifs à ces problèmes ne se font pas toujours sentir rapidement, ce n’est qu’au bout de quelques années qu’on se rend compte des différents problèmes relatifs à ceux-ci.

Comment remédier à tout cela ?

L’une des choses que vous pourriez faire est de connaitre la quantité de stress que vous pouvez gérer, et ne pas essayer d’aller au-delà de vos limites. En faisant cela, vous vous mettez moins de contraintes, et non seulement il vous sera possible de générer des profits intéressants sans trop de pression, mais aussi vous contribuerez à minimiser les impacts sur votre santé.

En ce qui concerne le problème de la position assise, il vous faut simplement vous lever de temps en temps dans la journée, par exemple une fois toutes les heures. Il faut aussi penser à être actif physiquement, c’est-à-dire faire du sport ; pour cela, de la simple marche à pied pendant environ 30 minutes dans la journée peut suffire.